Prendre du recul et faire un point sur mon congé parental

Voilà maintenant plusieurs jours que mon congé parental s'est terminé, il est maintenant l'heure du bilan, de faire un point sur mon expérience et de vous dire si je renouvellerai l'expérience ou au contraire si je reprendrai le travail après les 10 semaines de congés maternité (si j'ai un 2ème enfant dans le futur bien sûr).


Comme vous le savez sûrement si vous me suivez, quand j'étais enceinte j'avais pris la décision de décaler mon congé maternité de 3 semaines, ce qui m'a fait prendre 3 semaines avant mon accouchement (en réalité 10 jours), et 13 semaines après au lieu des 6 avant et 10 après prévues. 

Donc, quand mon congé maternité s'est terminé, ma fille avait un peu plus de 3 mois, c'était juste impossible pour moi de la laisser à quelqu'un si petite. Pourtant on avait une place en crèche, mais pour moi elle n'était pas prête, elle n'avait pas encore de rythme, était exclusivement allaitée et ne voulait pas le biberon, et elle était beaucoup trop dépendante de moi. Et pour être tout à fait honnête avec vous, moi non plus je n'étais pas prête à me séparer d'elle.

Ces 3 mois que j'ai passé à la porter, la câliner, la couvrir de bisous et à me shooter à son odeur ont rendu la tentative de sevrage très douloureuse voire impossible.
J'ai décidé donc de prendre un congé parental de 3 mois ! 

Mon mari d'amour m'a soutenu à 100% dans ce projet, il m'a écouté, épaulé et aidé à bien réfléchir avant de prendre une telle décision. On a pesé les pours et les contres et la balance a décidé que les pours étaient beaucoup plus nombreux !

Rien que le fait de pouvoir continuer de l'allaiter à la demande était un gros point positif ! Aujourd'hui ma fille a 7 mois, elle est encore allaitée exclusivement et on commence tout juste à introduire les purées et compotes.

A 6 mois elle nous reconnait, elle sait quand elle est à la crèche et quand elle est chez elle, et on n'a pas eu autant de sourires de sa part le soir que depuis qu'elle est rentrée en crèche. 

Elle est plus "solide", je veux dire que ce n'est plus un nourrisson, j'ai du coup moins peur qu'elle se fasse mal très facilement ou autre.

Elle a un système immunitaire fort, et oui les 6 mois d'allaitement ont servi ! Elle n'est jamais tombée malade en 6 mois (je touche du bois) et j'ai moins peur qu'elle choppe un virus ou autre facilement à la crèche (même si dès le 3ème jour, elle a eu le nez qui coulait -_-).

Ces 6 mois de congés nous ont permis (je dis nous car même si le papa n'a pas pris de congé parental, il a pris beaucoup de congés pendant cette période et même quand il travaillait, il rentrait le midi nous voir), ces 6 mois nous ont permis d'assister à son premier éclat de rire, son premier agheuh, je vous assure qu'entre 3 et 6 mois, bébé grandit énormément et pas juste physiquement, toutes les semaines elle nous faisait une nouvelle chose, un jour elle découvrait ses pieds, un autre ses mains, sa voix, sa bouche, c'était sincèrement très très beau à voir et on était là tout le temps tout le temps.

Maintenant parlons du sujet qui fâche, l'argent. Je suis d'accord avec vous 390€ par mois ce n'est pas beaucoup, mais si vous aviez mis un peu de côté ça ferait largement l'affaire ! Réduisez au maximum vos dépenses si besoin, nous, on a décidé de ne pas changer notre mode de vie, notre situation nous le permettait et j'en suis consciente qu'on a beaucoup de chance. Mais sachez que si votre conjoint travaille et que vous êtes en congé parental, vous pouvez demander des APL, vous avez aussi un peu de PAJE, renseignez vous auprès de la CAF, vous pouvez arriver à un montant d'aide de minimum 600€, certes ce n'est pas beaucoup mais c'est mieux que rien. 

Pour conclure cet article très long, je ne peux que vous conseiller de prendre quelques mois de congés parental si votre situation le permet, certes c'est beaucoup de travail, vous ne voyez plus beaucoup de monde, vous vivez pour votre bébé, vous mettez toute votre vie à sa disposition, c'est beaucoup de fatigue, physique et morale, mais dites vous que ce n'est que quelques mois, qu'est-ce que 6 mois de congé dans une vie ? Ce n'est rien ! Ça passe à une vitesse folle, mais ça permet à votre bébé de sentir en sécurité, rassuré et aimé au maximum.

COMMENTAIRES

0 commentaires:

Publier un commentaire