L'allaitement, cet acte si magique !

Cela fait 3 mois que j'allaite exclusivement ma fille, et plus les jours passent, plus le lien qui nous unit est fort.




Je ne lui ai jamais proposé le biberon, même pas une fois. Beaucoup de gens me disaient de tirer mon lait, d'alterner allaitement et tire allaitement, ou carrément abandonner l'allaitement et lui donner le biberon car "tu verras, la vie est beaucoup plus facile".


J'avoue j'y ai pensé au tout début, quand je voyais que ma petite ne fermait pas un œil de la nuit alors que les bébés qui prenaient le biberon dormaient 12h minimum chaque nuit... Je culpabilisais, je disais que ça vient forcément de mon lait... J'y ai pensé aussi pour avoir ne serait ce  qu'une demi-journée pour moi seule. Je me suis dit que déléguer cette tâche à mon mari de temps en temps ne fera pas de mal et me permettra de m'occuper un peu de moi-même...

Mais à chaque fois que je pensais à ça, je culpabilisais, et j'enlevais directement cette pensée de ma tête ! La réalité c'est que je ne veux pas le faire. Je sais à quelle point mon lait est bénéfique pour mon bébé. Et en plus de ça, je ne voulais pas abandonner mon bébé, même pas une petite heure. Je veux rester coller à cette petite 24h/24 !!

Oui l'allaitement exclusif est contraignant, oui il faut être tout le temps disponible et ne pas s'absenter ne serait ce qu'une heure, oui pendant les pics de croissance on culpabilise car on a cette impression qu'on n'a pas assez de lait. Les seins sont "vidés" car le bébé réclame toutes les heures, mais en réalité c'est tout à fait normal, plus le bébé grandit, plus il réclame, plus on le met sur le sein et plus le corps produit encore plus de lait.

L'allaitement pour moi était une évidence, je ne me voyais pas faire autrement et j'avoue j'ai beaucoup de chance d'avoir beaucoup de lait et dès le début. Ma petite princesse a doublé de poids en même pas 3 mois. Je sais que j'ai beaucoup de chance car je connais des mamans qui aimeraient allaiter mais qui ne peuvent pas car elles n'ont pas assez de lait malheureusement.

Par contre j'avoue ne pas comprendre celles qui me disent qu'elles ne veulent pas allaiter car "le papa doit aussi bosser". Je ne veux offenser personne mais je ne comprends vraiment pas. Comme s'il n'y a que donner à manger comme tâche à l'arrivée d'un bébé. Ou bien comme si sacrifier quelques nuits les premiers mois de bébé ne vaut pas le coup de lui donner le lait maternel qui est meilleur de tous les laits industriels qui puissent exister ou comme si être toujours présente pour bébé ne vaut pas le coup de tisser un lien si fort, si magique avec lui...



Après c'est sur que l'allaitement demande beaucoup de travail de la part de la maman, physiquement, moralement et émotionnellement. Alors je respecte le choix de chacune. Chaque maman sait ce qu'il y a de mieux pour son bébé, et pour elle. Moi je le sais et j'espère continuer à avoir du lait car je compte allaiter ma princesse le plus longtemps possible, j'adore la prendre dans mes bras pour la nourrir, j'adore comment elle me regarde quand elle tête, j'adore ces moments de tendresse rien qu'à nous deux...

Et vous ? Vous en pensez quoi de tout ça ? Plutôt allaitement ou biberon ? Pourquoi ?

COMMENTAIRES

0 commentaires:

Publier un commentaire